Dégraissage de hotte de cuisine

Une hotte de cuisine professionnelle est le cœur d'un restaurant, si elle ne fonctionne pas bien, les conditions dans les cuisines voir même dans la salle du restaurant peuvent se dégrader : Fumée abondante, bruit anormal, odeurs dans la salle de restaurant, dépense énergétique, ...... sans compter les risques d'incendie.

Une hotte de cuisine de restaurant se charge naturellement en graisse, aussi bien au niveau du moteur, que des filtres et du conduit, c'est pourquoi, Il faut faire dégraisser sa hotte de cuisine au moins une fois par an par des professionnels agréés. Certains restaurants font deux à trois passages par an pour le dégraissage de leur hotte, c'est plus prudent, mais surtout vous préserverez votre matériel de cuisson et de ventilation. Cela évite également de détériorer les moteurs de hotte des restaurants qui bien souvent surchauffent et grillent, ce qui peut entraîner encore des dépenses supplémentaires (Variateur, Moteur, Electricité, ...).

//aco-proprete.com/wp-content/uploads/2017/07/4ada599f-e087-4a93-a65b-5c3fa2f533b3-1200.jpg
//aco-proprete.com/wp-content/uploads/2017/07/nettoyage-agroalimentaire-aco-proprete.jpg

Réglementation du 10 octobre 2005 (ART. GC21)

Les appareils de cuisson et de remise en température doivent être entretenus régulièrement et maintenus en bon état de fonctionnement.

Tous les appareils et leurs accessoires doivent être livrés accompagnés d'une notice rédigée en langue française par le fabricant et fournie par l'installateur à l'exploitant de l'établissement. Cette notice doit contenir explicitement, outre les consignes d'installation et d'entretien courant, la liste des vérifications nécessaires à un bon fonctionnement de l'appareil ou du système.

Au moins une fois par an, il doit être procédé au ramonage des conduits d'évacuation et à la vérification de leur vacuité.

Pendant les périodes d'activité, les appareils de cuisson et de remise en température, le circuit d'extraction d'air vicié, de buées et de graisses, y compris les ventilateurs et récupérateurs de chaleur éventuels, doivent être nettoyés chaque fois qu'il est nécessaire. Les filtres doivent être nettoyés ou remplacés aussi souvent que nécessaire et, en tout cas, au minimum une fois par semaine.

Un livret d'entretien sur lequel l'exploitant est tenu de noter les dates des vérifications et des opérations d'entretien effectuées sur les installations et appareils visés ci-dessus doit être annexé au registre de sécurité de l'établissement.